lundi 2 janvier 2017

Riders of the Storm

 


Cette musique m'évoque la force de la pluie, du vent , ou bien ce qui fait rage en moi. C'est ce moment particulier où tout est en mouvement...  tout devient flou, et soudain… le temps est à l’orage !

 

On ne peut arrêter le flot des pensées ! Alors survient la pluie débordante, puis l'éclair, détonnant dans le ciel.  Comme un avertissement où l'on te dit : "hé ho ! T'aimerais pas passer à autre chose ?"

Remercions la pluie pour ce qu'elle donne, à ce moment-là, à la terre comme à nous, car elle nous permet de réaliser qu'il n'y a pas de limite entre ce monde et nous ..

 

La pluie est là et l'orage te dit quelque chose comme :" tu vois, le monde, tu en fait partie ; c’est un flot en mouvement permanent que l'homme, même, ne peut modifier ni transgresser" ..

Ou bien alors à ses dépens ...

 

Orage, cyclone, tsunami, tremblement de terre et toutes ces choses destructrices peuvent être accélérées par la destruction de la terre, des arbres et des écosystèmes, dont l'homme est responsable, à cause de son infinie volonté d'expansion, de s'installer partout et de se développer sans réfléchir, un peu, à ce qui l'entoure ...

 

Mais cette musique te ramène à la réalité...

 

Il s'agit alors de l'émotion de la conscience d'être en vie qui est une émotion qui surpasse de loin les autres et qui nous maintient en vie. C’est celle de la survie.

 

Faisons de notre mieux, tant que l'on est en vie, pour réparer les blessures de la terre, ainsi que de raisonner ce qui y vivent et qui souffrent et la font souffrir aussi bien qu’eux même... Bref ce n'est que le bon moment d'installer une harmonie entre l'homme et la planète .. Cette dernière courant à sa perte si l'on continue ainsi ...

 

Mais que continue la joie de vivre et la bienveillance envers les humains, tel des enfants jouant dans la cour de récré avec cette insouciance enfantine ...

 

Let's the Children play .. Oh yeah !




1 commentaire: